Avr 17, 2018

Relation entre l’insomnie et le microbiote intestinal

insomnie et le microbiote intestinal

Le corps humain est un organisme extrêmement intelligent et complexe. Il y a, depuis la cellule aux systèmes organiques, un ordre méticuleux, une communication cohérente et un retour d’informations continue afin de maintenir l’homéostasie du corps. Le microbiote intestinal contribue à cette homéostasie en remplissant une grande variété de fonctions physiologiques, allant de la production d’énergie et la modulation immunitaire à la production de nutriments, d’hormones et de neurotransmetteurs.

Des scientifiques ont prouvé une relation bidirectionnelle entre les rythmes circadiens et le microbiome; par exemple, il a été découvert que l’altération des rythmes circadiens, comme cela se produit avec le décalage horaire, interrompt le microbiote intestinal, y compris sa diversité.

Il a été montré que les rythmes circadiens affectent la motilité intestinale, la désintoxication hépatique et le transport des nutriments. Lorsque le rythme circadien ou le rythme du microbiome est interrompu, il peut y avoir une intolérance au glucose, une prise de poids et des changements métaboliques.

Des recherches récentes ont montré que les microbes intestinaux ne restent pas dans la même position tout au long de la journée; Au contraire, ils migrent tout au long de la journée.

De telle manière que le rythme du microbiome peut être influencé de plusieurs façons: l’heure de nos repas, le type d’aliments que nous mangeons et également notre propre rythme circadien. Être régulier et constant dans nos habitudes quotidiennes et adopter une vie saine nous aide à maintenir un rythme circadien bien régulé.

microbiote intestinal

Le microbium et les neurotransmetteurs

La sérotonine est un neurotransmetteur qui contribue de manière significative à de bonnes habitudes de sommeil. Comme nous l’avons déjà mentionné, au moins 80% de la sérotonine est produite par des bactéries intestinales. (Plus précisément les bactéries Streptococcus, Escherichia souches et Enterococcus)

La sérotonine influence le cycle sommeil / éveil de deux façons:
Tout d’abord, il contribue à des habitudes de sommeil optimales grâce à sa conversion en mélatonine.
Et deuxièmement, il régule l’humeur en soulageant l’anxiété ou la dépression.
Des niveaux élevés de stress peuvent réduire les niveaux de sérotonine et provoquer une perturbation du sommeil.

Un autre neurotransmetteur produit par les bactéries intestinales est l’acide gamma-amino butyrique (GABA). Ses effets anxiolytiques et relaxants favorisent un sommeil optimal en diminuant les ondes cérébrales bêta et en augmentant les ondes cérébrales alpha.

Notre rythme circadien et le rythme du microbiome ont une relation bidirectionnelle. Maintenir le microbiote intestinal en bonne santé est nécessaire pour réguler les niveaux de cortisol, produire des neurotransmetteurs indispensables pour dormir et réguler le rythme circadien. L’interruption du rythme circadien peut, à son tour, contribuer à la dysbiose intestinale.
Par conséquent, pour garantir un traitement efficace de l’insomnie, il est essentiel de considérer l’état de notre flore intestinale.

Avec le test de diagnostic basic, vous serez en mesure de vérifier certains aspects importants de l’état de l’intestin tels que: l’existence de la dysbiose intestinale, candide ou le système immunitaire de l’intestin, parmi de nombreux autres paramètres.

 

Mar 26, 2018

La fibromyalgie : ses causes et les suppléments à prendre

fibromyalgie

Le terme fibromyalgie fait référence à la douleur musculaire et à l’inflammation du tissu fibreux conjonctif des articulations, des tendons et des ligaments. La fibromyalgie pourrait être causée par l’exposition à l’humidité ou au froid, les virus, les bactéries, la toxémie, le traumatisme et le stress émotionnel.
Cependant, il y a d’autres causes possibles qu’il faut considérer.


Il faut s’assurer que le problème n’est pas lié à un cas chronique de constipation ou de diarrhée. Cela en effet, aura pour conséquence que le corps se remplisse de toxines, et que le patient souffre de douleurs musculaires et articulaires.

Entre le petit et le gros intestin, près de l’appendice, se trouve la structure appelée valvule iléo-colique. Si cette valvule reste ouverte, cela provoquera la diarrhée et donc les toxines du gros intestin retourneront dans l’intestin grêle, où elles seront réabsorbées par l’organisme.
Si elle se ferme, les aliments qui doivent quitter le corps pourriront et provoqueront une accumulation toxique. A cela, il faut ajouter la possibilité d’une perméabilité intestinale ou d’un déséquilibre de la flore intestinale.
Avec ces toxines, il y a des douleurs musculaires, de la fatigue et de nombreux symptômes associés à la fibromyalgie.


S’il n’y a pas de problèmes intestinaux, il est important de vérifier également le système lymphatique. Toute thérapie ou traitement qui permet l’amélioration de la circulation lymphatique aidera généralement à réduire les symptômes de la fibromyalgie.

Pour faire un diagnostic plus précis sur l’état de la valvule iléocæcale ainsi que les principaux organes du système lymphatique, vous pouvez utiliser le « test diagnostic basic élargi »


fibromyalgie

Suppléments qui améliorent la fibromyalgie

En terme de nutrition, les suppléments en acide malique et en magnésium peuvent être très utiles.

Une étude impliquant 15 patients atteints de fibromyalgie, qui ont été traités avec 1200 à 2400 mg d’acide malique et 300 à 600 mg de magnésium par voie orale pendant huit semaines, a démontré que la majorité des patients a noté une amélioration substantielle au cours des deux premiers jours. Au bout de huit semaines, les patients ont réduit considérablement leur sensibilité à la douleur.

Un autre complément nutritionnel qui pourrait aider à la fibromyalgie est le tryptophane. Une autre étude a comparé le plasma de 29 patients atteints de fibromyalgie : cette étude a démontré que ces patients avaient des niveaux significativement plus faibles de tryptophane.

 

Mar 5, 2018

Relation entre le sucre et l’inflammation

Relation entre le sucre et l'inflammation

L’inflammation fait partie du processus de guérison naturel du corps. Lors d’une blessure ou d’une infection, le corps libère des produits chimiques pour aider à le protéger et à lutter contre les organismes nuisibles, pouvant provoquer rougeur, chaleur et enflure.

Cependant, certains aliments, comme le sucre, peuvent également causer de l’inflammation, c’est-à-dire que notre corps réagit de la même manière que s’il s’agissait d’une blessure ou d’une infection.
Des études menées à cet égard montrent que l’abus d’aliments riches en sucres simples ou raffinés peut provoquer une inflammation chronique et au fil du temps, causer de graves problèmes de santé tels que cardiopathie, troubles musculo-squelettiques, diabète, allergies et cancer.

En 2014, une étude a été menée pour comparer les effets du fructose et du glucose sur l’inflammation. Les patients ont reçu seulement une dose unique de 50 g de fructose. Cette dose unique de fructose a produit des niveaux significativement plus élevés que l’indicateur  inflammatoire de la protéine C-réactive (CRP).

L’augmentation de l’inflammation était évidente seulement 30 minutes après avoir ingérée le fructose, et ces niveaux ont augmenté deux heures plus tard. (50 grammes de fructose équivalent à environ deux canettes de soda).

La protéine C-réactive (CRP) est une substance produite par le foie en réponse à l’inflammation. Un taux élevé de CRP dans le sang est un indicateur de l’inflammation et il est normalement synonyme de problèmes de santé, allant d’une simple infection au cancer.
Lorsque le niveau de sucre dans le sang augmente rapidement, le sucre se colle au collagène dans un processus appelé « glycosylation », et cela  provoque une réponse inflammatoire dans le corps.
La protéine C-réactive (CRP) ne se trouve pas dans les aliments. Cependant, l’alimentation influence de manière importante leurs niveaux

Plusieurs recherches qui étudient les niveaux de CRP montrent une relation entre la consommation élevée de sucre et les troubles musculo-squelettiques, comme par exemple l’arthrite ou  également la fibromyalgie.

C’est le cas d’une étude récente menée à la « Harvard Medical School », qui a constaté que les femmes qui mangeaient une grande quantité de glucides à indice glycémique élevé, avaient des niveaux très élevés de CRP.
Le corps produit de la CRP à partir de l’interleukine-6 ​​(IL-6), un puissant produit chimique inflammatoire.
L’IL-6 est une molécule de communication cellulaire très importante, responsable d’informer le système immunitaire qu’il doit d’agir, libérant ainsi la CRP et de nombreuses autres substances qui provoquent l’inflammation.
Le surpoids augmente également l’inflammation, car les cellules graisseuses, particulièrement celles qui entourent l’abdomen, produisent de grandes quantités d’IL-6 et de CRP. Lorsque les niveaux de sucre dans le sang augmentent, les taux d’IL-6 et de CRP augmentent également.

l'inflammation

Comment le sucre finit par causer de l’inflammation?

En raison de la production excessive d’AGE (advanced glycation end products):
Les AGE sont les produits finaux du processus avancé de glycation. La glycation vient du mot Glucose. C’est le résultat de la réaction du corps face aux sucres que nous consommons dans les aliments. Trop d’AGE mènent au stress oxydatif et à l’inflammation.

En raison de l’augmentation de la perméabilité intestinale:
Les bactéries, les toxines et les particules de nourriture non digérées peuvent sortir plus facilement de l’intestin et entrer dans la circulation sanguine, ce qui peut entraîner une inflammation.

En raison d’un excès de «mauvais» cholestérol LDL:
L’excès de cholestérol LDL a été associé à des niveaux plus élevés de protéine C-réactive (CRP).

Gain de poids:
Une alimentation riche en sucres ajoutés et en glucides raffinés peut entraîner une prise de poids. L’excès de graisse corporelle est lié à l’inflammation, en partie à cause de la résistance à l’insuline.

Il est important de rappeler que l’inflammation est peu susceptible d’être causée par le sucre uniquement. D’autres facteurs tels que le stress, les médicaments, le tabagisme et l’excès de graisses peuvent également provoquer une inflammation.

Pour tester avec la kinésiologie les niveaux de CRP, IL-6 ainsi que d’autres substances qui sont impliquées dans le processus de l’inflammation du corps, vous pouvez utiliser le kit de test d’inflammation.

 

Fév 19, 2018

Relation entre l’allergie environnementale, l’intestin et le foie

Relation entre l'allergie environnementale, l'intestin et le foie

Quand une personne souffre d’allergie environnementale, l’intestin et le foie ont un rôle important dans le traitement de l’amélioration.

Lorsque notre intestin n’a pas éliminé correctement certains déchets, il devient perméable au fil des années, et il peut causer des pertes de l’organisme. Lorsque cela se produit, un processus inflammatoire est déclenché qui met le système immunitaire en état d’alerte.
Pour lutter contre cette inflammation, le système immunitaire commencera à réagir de manière exagérée à toutes sortes de menaces perçues, y compris les allergènes transportés dans l’air.
Par conséquent, si nous voulons soulager une allergie respiratoire, nous devons prendre en compte l’état de notre intestin.
Les principales causes de l’inflammation intestinale sont principalement deux: l’alimentation et les bactéries intestinales.

Éliminer les aliments allergènes
Plus précisément, nous devons éliminer les aliments qui déclenchent une réaction allergique. Certains aliments sont responsables de la plupart des réactions allergiques (aux aliments). Certains d’entre eux sont le lait, les œufs, les arachides, les noix, le poisson, les crustacés, le soja et le blé.
En outre, le sucre est un grand précurseur des réactions allergiques. L’excès de sucre ou de glucides raffinés provoque une réponse inflammatoire similaire à celle que le système immunitaire produirait contre un allergène.
Par conséquent, l’approche holistique des allergies respiratoires commence par l’élimination des allergènes alimentaires ou des intolérances. Pour cela, il sera pratique d’effectuer le test kinésiologique des intolérances et allergies alimentaires.

Repeuplement des bactéries intestinales
Si le gros intestin et l’intestin grêle n’ont pas suffisamment de bonnes bactéries, les allergies ont plus de chances d’apparaître. Par conséquent, la prise régulière de probiotiques est très utile pour combattre à la fois les allergies environnementales et les allergies alimentaires.

Nettoyage intestinal
Il est également recommander de faire des nettoyages intestinaux (en plus d’éliminer les allergènes alimentaires de l’alimentation). Ces nettoyages aident à réduire l’inflammation intestinale et permettent au système immunitaire de recommencer à travailler.

Pour cela, nous pouvons réaliser des hydrothérapies du côlon, suivies d’un traitement avec des probiotiques (acidophilus, bifidus), pour remplacer les bonnes bactéries dans l’intestin. Il est également possible d’effectuer des lavements de manière ponctuelle pour garder l’intestin en forme.

Nettoyage du foie

Augmenter les niveaux de vitamine D
Il existe des recherches que la vitamine D a une influence positive sur les allergies et sur l’asthme. Des études montrent que plus le niveau de la vitamine D est faible dans notre corps, plus les symptômes d’allergie sont graves, et plus les taux d’immunoglobulines (IgE) et d’éosinophiles sont élevés (deux indicateurs du niveau de gravité d’une allergie).

Nettoyage du foie
Les allergènes alimentaires congestionnent les intestins et exercent également une grande pression sur le foie.
Le foie doit faire face à des toxines provenant de la pollution de l’air, des toxines alimentaires et autres polluants auxquels nous sommes exposés quotidiennement.
Le nettoyage et la tonification de cet organe a une influence positive sur tout le corps. Surtout pour réduire les effets de l’allergie.

Voici les remèdes ou thérapies qui aident à nettoyer et renforcer le foie:

La plante protectrice et régénératrice du foie par excellence, le chardon-Marie est une excellente solution. En outre, le pissenlit est également une autre très bonne option.

 Racine de bardane et de curcuma qui peut être cuit dans des ragoûts ou pris sous la forme d’une capsule.

Un verre d’eau avec du citron fraîchement pressé aide également à purifier le foie et le corps en général.

L’acupuncture et la réflexologie plantaire sont également des stratégies efficaces pour nettoyer et tonifier le foie.

En plus des intestins et du foie, un autre organe essentiel dans la désintoxication est la peau. En provoquant la transpiration, de nombreuses toxines peuvent être éliminées, ce qui allège le fardeau des autres organes. Donc, faire de l’exercice régulièrement aidera à améliorer l’allergie.

Fév 5, 2018

Le test valvulaire iléo-colique et la fausse appendicite

Le test valvulaire iléo-colique et la fausse appendicite

L’appendicite aiguë peut être dangereuse, dans certain cas extrême mortel, surtout que l’organe est sur le point de devenir grave, en particulier quand L’abcès se rompt dans le péritoine.

Cependant, la douleur dans la région de l’appendice est souvent associée à de l’aérophagie ou, plus probablement, un problème de la valvule iléo-colique. La valvule iléo-colique se situe entre le petit et le gros intestin, dans la même zone que l’appendice. Ce qui peut être considéré comme un problème d’appendice est très souvent, en fait un problème lié à cette valve. La valve iléo-colique est réalisent deux tâches importantes:

-Elle sert de barrière et évite ainsi que  le contenu toxique du gros intestin ne remonte vers l’intestin grêle,
– Elle empêche les aliments de l’intestin grêle de pénétrer dans le gros intestin, avant que la digestion ne soit terminée.

Le stress, un régime alimentaire riche en graisse saturée, une nourriture épicée peuvent parfois provoquer le blocage de cette valve en position ouverte ou fermée et peut produire une série de symptômes similaires à ceux de l’appendicite.
Heureusement, il existe des techniques simples et efficaces pour solutionner les problèmes de la valvule iléo-colique. L’un d’entre eux d’effectuer un test de kinésiologie.

Le test valvulaire iléo-colique

Le test valvulaire iléo-colique est réalisé en pressant doucement le point réflexe de la valvule iléo-colique, ou en plaçant le filtre valvulaire iléo-colique sur le nombril. S’il y a un « AR », nous devrons vérifier si la valve est ouverte (en appuyant doucement avec deux doigts vers l’épaule opposée) ou si elle est fermée (en appuyant vers la hanche droite). En fonction du résultat obtenu, c’est-à-dire dans lequel des 2 examens se produit un « AR », nous saurons si le déséquilibre est énergétique, émotionnel, chimique ou structurel et nous saurons où et comment solutionner le problème avec le traitement approprié.

En règle générale, on nous a inculqués que l’appendice est une structure pratiquement inutile. Or, même après des centaines d’années d’étude, nous continuons à approfondir nos connaissances sur cette partie du corps.
L’organe de l’appendice est une partie importante du système lymphatique, qui à son tour fait partie du système immunitaire général. Il est stratégiquement situé là où le gros intestin et l’intestin grêle s’unissent, près de la valvule iléo-colique. C’est en quelque sorte un «piège» où nos cellules immunitaires peuvent capturer, détruire ou éliminer les micro-organismes nocifs. Une fois l’appendice retiré, notre système immunitaire s’affaiblit.
Les dernières recherches ont mises en avant le fait que l’appendice peut agir comme un « refuge sûr » où les bonnes bactéries des intestins sont cultivées et stockées.
Si l’intestin est infecté par des bactéries pathogènes, celles qui sont  présentes dans ce « refuge sûr » seront utilisées pour rétablir de bons niveaux dans le côlon.
Pour vérifier l’état de votre appendice ainsi que celui de la valve iléocæcale, vous pouvez utiliser les filtres du kit de test de basic élargi.

 

Jan 22, 2018

Combattre la fatigue avec Rhodiola

Combattre la fatigue avec Rhodiola

La fatigue touche un tiers de la population adulte, ce qui affecte la qualité de vie, la productivité du travail et le bien-être.

La Rhodiola est une plante connue depuis longtemps dans la médecine traditionnelle, en Europe de l’Est et en Asie pour ses multiples vertus : stimulation du système nerveux, antidépresseurs, élimination de la fatigue et amélioration du rendement. C’est un important  adaptogène

La médecine traditionnelle n’offre pas beaucoup de solutions aux personnes souffrant de fatigue, les symptômes ont donc tendance à devenir chroniques. Des études montrent que les adaptogènes améliorent le rendement mental et augmentent la résistance chez les personnes souffrant de fatigue. Les adaptogènes sont des composés naturels qui aident notre corps à s’adapter au stress et évitent ainsi les conséquences à long terme de la fatigue.

Le principal système de réponse au stress du corps (appelé l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien ou HPA) est fortement lié au syndrome de la fatigue chronique et cela explique pourquoi le stress semble aggraver cet état.

La Rhodiola combat la fatigue aiguë  et chronique 

Un article publié dans le magazine «Complementary Medicine Research »  met en avant une étude faîte sur des patients souffrant de fatigue aiguë (fatigue qui dure entre un et six mois) et de fatigue chronique (fatigue qui dure plus de six mois).

Les chercheurs ont analysé les propriétés adaptogènes de l’extrait de Rhodiola rosea. L’étude démontre que les extraits de Rhodiola agissent directement et indirectement sur le stress et sur la capacité de réponse de notre corps à un  niveau biochimique, améliorant notre capacité à surmonter le stress, ainsi que les niveaux d’énergie.

Rhodiola

Les personnes soumises à cette étude ont pris 400 mg par jour (en 2 prises) d’extrait de Rhodiola rosea pendant huit semaines et en fonction des résultats de leur état de fatigue, une « note » leur a été donnée.  À la fin de cette recherche, une baisse significative de l´état de fatigue a été observée.

En outre, les résultats montrent que les sujets n’ont pas dû attendre longtemps pour observer les effets positifs,  étant donné que la baisse la plus importante (de l’état de fatigue) a lieu dès le début de l’étude, et cette tendance s’est accentuée entre la quatrième semaine et la fin de l’étude.

Le patient a également noté une amélioration du stress, de la qualité du sommeil, de l’anxiété, de la panique, de la phobie, de la dépression et de la capacité cognitive à prioriser et à exécuter les intentions. D’autre part, 83% des sujets ont évalué leur état comme  «net amélioration» à la fin du traitement.
Il s’agissait d’une importante étude clinique avec des résultats très positifs, considérée comme pionnière, parce qu’elle avait pour but l’analyse de patients souffrant de fatigue aiguë et chronique.
D’autres recherches réalisées sur un groupe placebo ont également montré des résultats encourageants avec les extraits de Rhodiola pour traiter la fatigue et le stress.

D’autre part, il ne faut pas oublier que le stress est le résultat d’une mauvaise gestion des  pensées et des émotions négatives. Grâce au test kinésiologique de la partie émotionnelle, nous allons pouvoir analyser avec le patient les émotions ou les situations perçues comme négatives, qui l’empêchent de trouver une réponse alternative au stress, et cela va aider à améliorer de manière significative la fatigue.

Jan 8, 2018

Stratégies pour améliorer l’arthrite

arthrite

Le mot « arthrite » fait référence à une ou plusieurs articulations. Il existe plusieurs types d’arthrite. Les principales sont : l’arthrose, la polyarthrite rhumatoïde, la goutte, le lupus systémique.

L’arthrose est le type le plus commun de l’arthrite. L’arthrose est généralement le résultat naturel du vieillissement. Cependant, il existe d’autres facteurs que le vieillissement qui peuvent l’aggraver. De même, chaque type d’arthrite a de nombreuses influences qui augmentent ou diminuent les chances de la contracter.

Les conseils suivants peuvent vous aider.

Exercer votre articulation: les exercices d’amplitude de mouvement sont très importants pour augmenter la circulation et réduire la rigidité. Vous devez éviter de trop exercer une articulation enflammée ou «chaude», mais vous pouvez la faire bouger en douceur tout au long de votre amplitude de mouvement. La natation est un exercice particulièrement recommandé pour les personnes atteintes d’arthrite. Si vous ressentez une douleur articulaire pendant ou après le jogging, vous pouvez marcher comme une forme alternative d’exercice (même si le jogging n’est pas associé à une maladie articulaire dégénérative)
Essayez de faire ces exercices  15 à 20 minutes par jour, cinq jours par semaine.

Aliments nuisibles: Il a été démontré que certains aliments sont nuisibles pour les personnes souffrant d’arthrite. Il faut éviter les aliments de la famille des solanacées, y compris les tomates, les aubergines, les poivrons (sauf le poivre noir) et les pommes de terre. Le tabac est également à éliminer. Le lait, les agrumes et les graisses sont d’autres aliments qui devraient être supprimés ou du moins significativement réduits.

arthrite, massage

Un bon massage est le secret: Tout le monde sait qu’un bon massage est salutaire et apaisant  pour les personnes souffrant d’arthrite. Cependant, pour obtenir de meilleurs résultats, vous devez éviter de masser directement la partie supérieure de l’articulation enflammée. Il est souhaitable de le faire juste au-dessus et en dessous de l’articulation.

Cuivre: Les personnes souffrant d’arthrite semblent éprouver un soulagement lorsqu’elles portent un bracelet en cuivre ou lorsqu’elles prennent un complément alimentaire en cuivre. Nous savons que certaines personnes souffrant d’arthrite ont du mal à assimiler le cuivre de la nourriture qu’elles mangent. Les professionnels de l’homéopathie prescrivent souvent des micro-doses de cuivre (Cuprum metalicum) aux personnes qui souffrent de crampes articulaires, d’agitations musculaires ou de spasmes.

Le test de kinésiologie peut être réalisé avec un kit d’inflammations et notamment avec l’ampoule de TNF-α ou de CRP. Cependant, il est conseillé de vérifier l’état de l’articulation, le petit et le gros intestin. Connaître l’état de la flore intestinale, l’existence de bactéries, de virus et de métaux lourds ainsi que les possibles allergies ou les intolérances alimentaires.
En outre, avec le kit d’oligo-éléments, nous pouvons détecter les carences en cuivre.

Déc 26, 2017

Découvrez quelles maladies peuvent prévenir le chardon-marie.

le chardon-marie.

Le chardon-marie agit de la manière suivante : Il élimine les toxines du corps qui peuvent provoquer une série de maladies, comme le développement du cancer, le taux de cholestérol élevé, le diabète, les calculs rénaux, les troubles de la vésicule biliaire, les effets négatifs de la chimiothérapie, l’alcool, des dommages à la peau et bien plus encore.

Le chardon-marie améliore la fonction digestive en aidant à la formation d’enzymes, en augmentant la production de bile, en diminuant l’inflammation et en adoucissant les muqueuses du corps entier.

Le chardon-marie est un antioxydant, il est donc aussi puissant que d’autres nutriments importants, tels que la vitamine E ou la vitamine C, qui aident à combattre les dommages causés par les radicaux libres et à ralentir le processus de vieillissement qui peut conduire au développement de la maladie. Il contient des niveaux particulièrement élevés d’extraits de lipophiles des graines de la plante, qui agissent comme des antioxydants bioflavonoïdes, augmentant l’immunité et ralentissant le stress oxydatif.

Outre ses  nombreux avantages, le chardon-marie est surtout connu pour être un protecteur  naturel du foie et pour désintoxiquer. Le foie travaille très dur pour nous aider à nous défendre contre les toxines qui sont habituelles dans notre vie quotidienne, agissant comme un filtre et éliminant les substances nocives du corps.

Il a été démontré que le chardon-marie diminue, voire restitue, les dommages au foie causés par les médicaments, les antibiotiques, la contamination, les métaux lourds, etc.

Le chardon-marie dans la désintoxication et la santé du foie

Le chardon-marie dans la désintoxication et la santé du foie

Le chardon-marie joue un rôle très important dans la désintoxication. Il aide à reconstruire les cellules du foie tout en éliminant les toxines du corps.

Le chardon-marie est efficace pour inverser naturellement les effets nocifs de la consommation d’alcool, les pesticides provenant des aliments que nous ingérons, les métaux lourds et même la pollution de l’air que nous respirons.

Le foie est en fait notre plus grand organe interne et il est responsable de l’exécution d’une série de fonctions essentielles de désintoxication. L’état de notre sang dans notre corps dépend principalement de la santé de notre foie. En tant que «purificateur de sang», le foie a besoin de nettoyer activement le sang tous les jours pour approvisionner presque tous les systèmes de notre corps.
Le foie aide à éliminer les substances nocives de notre sang,  il aide à la production d’hormones, désintoxique le corps, libère du glucose dans le système sanguin afin de donner à notre corps l’énergie stable et libère la bile dans l’intestin grêle, de sorte que la graisse peut être absorbé par la nourriture.
Par conséquent, il est très important de garder le foie en bon état. Pour savoir dans quel état se trouve votre foie, vous pouvez réaliser notre test de kinésiologie en utilisant le kit de base élargi. Et puis, pour déterminer le traitement avec le chardon-Marie ou toute autre plante bénéfique, vous pouvez utiliser le test de phytothérapie générale.

Déc 5, 2017

5 substances contre le rhume et la grippe

le rhume et la grippe

La manière la plus efficace de se protéger contre le rhume commun et la grippe, c’est de renforcer notre système immunologique. Il est démontré que de nombreux nutriments augmentent significativement le système immunitaire en améliorant et en soignant le rhume ou la grippe. Nous vous en recommandons quelques-uns ci-après.

Vitamine D
La recherche montre que l’optimisation des niveaux de vitamine D est l’une des meilleures stratégies afin d’être en bonne santé et d’éviter le rhume commun, la grippe ou d’autres virus de saison. À travers une chaîne de réactions chimiques, la vitamine D augmente la production d’une substance appelée cathélicidine dans les cellules du système immunitaire comme les lymphocytes (NK), les granulocytes neutrophiles et les monocytes, qui attaquent les agents infectieux.

 Vitamine C
La vitamine C est particulièrement abondante dans les globules blancs. Ceux-ci attirent les envahisseurs étrangers et ils les détruisent ensuite avec des enzymes et des radicaux libres. La vitamine C protège les globules de dommages pendant ce processus. Elle augmente aussi la production et la fonction des autres composants du système immunitaire, y compris les lymphocytes naturels et l’interféron (un messager biochimique qui provoque l’activité antivirale).

La vitamine C n’est pas fabriquée par le corps et elle doit donc provenir d’une autre source. Manger plus des cinq portions de fruits et légumes recommandées quotidiennement serait une possibilité. Mais étant donné qu’il est très peu probable que la majorité des personnes consomment suffisamment de vitamine C dans leur alimentation, il est conseillé d’utiliser un complément, surtout pendant le rhume ou la grippe.

Levure de bière
Il s’agit de l’une des levures les plus recherchées et elle a été utilisée pendant des siècles pour préparer du pain, de la bière et du vin. La levure de bière augmente quatre fois l’activité des lymphocytes naturels (NK). Cette plus grande efficacité permet au système immunitaire de fonctionner à des niveaux supérieurs avec moins de lymphocytes NK, en évitant au corps le stress et l’obligation d’en produire une plus grande quantité.

Glutathion, brocoli

Glutathion
Le glutathion est un composé présent dans chaque cellule de notre organisme et il est essentiel pour vivre. Si chacun d’entre nous avait un « mesureur de glutathion » dans le corps, similaire à la jauge à carburant des voitures, nous devrions le maintenir au plus haut niveau possible afin d’atteindre une fonction immunologique optimale et de vieillir en bonne santé.

Tous les groupes d’aliments contiennent le glutathion, mais les sources les plus riches sont les légumes crucifères comme les choux de Bruxelles, le chou-fleur, le brocoli, le chou pommé, le chou frisé, le cresson, etc.

Propolis
La propolis est la résine marron, cireuse et collante que les abeilles récoltent sur les bourgeons des arbres exsudats, ayant des propriétés antiseptiques, antibactériennes, antivirales, anti-inflammatoires et antipyrétiques (antifébrile) surprenantes. Il s’agit donc d’un bon allié contre les virus.

Nov 3, 2017

7 nutriments qui régulent le sucre dans le sang et améliorent la fonction du pancréas.

Voici quelques conseils qui aident à équilibrer les niveaux de sucre dans le sang et à faciliter le bon fonctionnement de l’insuline pancréatique.

Cannelle

Cannelle. La cannelle, qui est un extrait de l’écorce d’un petit arbre de l’Asie du Sud-Est, est utilisée dans la médecine traditionnelle chinoise depuis des milliers d’années. Des recherches préliminaires ont montré que de prendre, au moins un gramme de cannelle par jour, peut aider à maintenir des taux normaux de glycémie. La recherche au niveau cellulaire indique que la cannelle contient un polyphénol (antioxydant végétal), qui peut aider à activer les récepteurs de l’insuline dans nos cellules, de sorte que le glucose puisse pénétrer à l’intérieur d’eux.

Chrome. Le chrome est essentiel pour maintenir des niveaux adéquats de sucre dans le sang. C’est un élément chimique important  pour le métabolisme normal des graisses et des hydrates de carbone. Le chrome joue un rôle important quant à la tolérance au glucose, c’est-à-dire qu’il améliore la sensibilité à l’insuline.

Sulfate de vanadium.  Des chercheurs de l’Université de la Colombie-Britannique, à Vancouver, ont démontré que la prise orale de sulfate de vanadium aide à maintenir de bons niveaux de triglycérides et de cholestérol ainsi que des taux adéquats de glucose dans le sang.

Gymnema Sylvestre. L’herbe Gymnema Sylvestre a été utilisée pendant des centaines d’années en Inde par la médecine ayurvédique. Elle aide à équilibrer les niveaux de sucre dans le sang et elle assiste la fonction des cellules qui produisent de l’insuline du pancréas.

Ginseng. Des études indiquent que la prise de ginseng peut aider à améliorer l’humeur et la performance psychophysique, ainsi que réduire le taux de sucre dans le sang à jeun.

Ginseng

Niacinamide. Il y a quelques années, les chercheurs ont découvert que le nicotinamide (la forme la plus soluble dans l’eau de la niacine [vitamine B3]) pouvait restaurer les cellules bêta du pancréas, ou du moins ralentir leur destruction. La niacinamide est disponible et elle est généralement considérée comme très sûre. Elle diffère de la niacine, parce qu’elle ne provoque pas de bouffées ou de dilatation des vaisseaux sanguins.

Lumière du soleil. Les faibles niveaux de vitamine D dans le corps sont liés à une intolérance au glucose. La lumière solaire aide à transformer un composé appelé squalène, qui est naturellement présent dans la peau, en vitamine D3. Faire une marche tous les jours afin que le soleil agisse sur la peau aide à améliorer notre glycémie.

Pages :«123456789...27»
  • Espagnol
  • Français
  • Italien
  • Portugais - du Portugal

Recent Comments