Oct 7, 2018

Comment guérir la fatigue surrénale

fatigue surrénale

La fatigue surrénale est provoquée parce que les glandes surrénales ne peuvent pas produire une quantité suffisante d’hormones, en particulier l’hormone cortisol, qui aide notre corps à contrôler le stress.

Si les niveaux de cortisol sont bas, il est normal de se sentir fatigués. Cependant, cette fatigue peut également être ressentie si les niveaux sont supérieurs à la normale. Dans les deux cas, la cause est l’usure des glandes surrénales.

En médecine allopathique, la fatigue surrénalienne est connue sous le nom de maladie d’Addison, lorsque les niveaux sont très faibles. Si les niveaux sont trop élevés, on parle alors de syndrome de Cushing.

On considère généralement, à tort, que les glandes surrénales « vont bien » lorsque vous ne souffrez d’aucun des deux maux. Cependant, évaluer la santé des glandes surrénales ne se devrait pas se limiter pas à vérifier les niveaux de cortisol.

Il est également important de considérer le rôle de l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien (HPA), qui est le circuit de rétroaction entre l’hypothalamus, l’hypophyse et les glandes surrénales. L’axe HPA régule la réponse au stress de notre corps.

Par exemple, si en nous promenant dans la forêt, nous tombons sur un sanglier, notre cerveau interprète logiquement la situation comme étant stressante. L’hypothalamus libère de la corticotrophine (CRH) qui agit sur l’hypophyse pour stimuler la libération de l’hormone adrénocorticotrope (ACTH). L’ACTH, à son tour, stimule la libération de cortisol.
Le cortisol dit à notre corps de réagir rapidement afin d’échapper au sanglier.

Parmi ses nombreuses fonctions, le cortisol aide à stimuler la libération de sucre dans le sang, augmente la pression artérielle et module la réponse immunitaire. En petites quantités, la production et la libération de cortisol dans le sang sont bénéfiques et nous ne pouvons pas vivre sans en avoir.

Des problèmes surviennent lorsque les niveaux de cortisol restent élevés pendant trop longtemps.

Dans nos vies, de nombreuses situations ou préoccupations deviennent des facteurs de stress chroniques qui, au niveau biochimique, exercent une pression sur l’axe HPA.
Ces facteurs de stress chroniques stimulent en permanence l’axe HPA, maintenant le corps dans un état de stress perpétuel, en « combat ou fuite ». Si êtes dans des situations de stress permanentes et quotidiennes, l’axe HPA ne peut pas se reposer et les niveaux d’hormones, y compris le cortisol se déséquilibrent.

Arrivés à ce stade, il peut y avoir un excès ou un défaut de cortisol et la production de cortisol peut présenter un déséquilibre. En outre, d’autres hormones surrénaliennes telles que la déhydroépiandrostérone (DHEA), l’aldostérone et l’épinéphrine ou la noradrénaline peuvent être affectées.

symptômes de la fatigue surrénale

Quels sont les symptômes de la fatigue surrénale?

Les symptômes de fatigue surrénale peuvent inclure:

  • fatigue (physique et / ou mentale)
  •  Difficulté à se lever le matin
  • Insomnie (difficulté à s’endormir et / ou à rester endormi)
  • Irritabilité
  • Hypoglycémie
  • Hypotension le matin
  • Diminution de l’immunité ou dysfonctionnement du système immunitaire
  • Dysfonctionnement cognitif ou « brouillard cérébral »
  • Incapacité à gérer le stress
  • Désir de sel et d’aliments salés

Pour rééquilibrer nos glandes surrénales, nous devrons modifier quelque peu notre régime alimentaire et notre mode de vie.
Voici quelques conseils de base qui aideront notre rétablissement:

• Mangez des aliments à faible indice glycémique.
• Reposez-vous bien et suffisamment d’heures.
• Effectuer des exercices légers.
• Passez du temps dans la nature.
• Réalisez des activités du corps et de l’esprit telles que le yoga, la méditation ou le Chi Kung.
• Évitez les environnements et les personnes toxiques.
• Prenez des suppléments de vitamines B, C, de magnésium et d’herbes adaptogènes pour soutenir les glandes surrénales et l’axe HPA.

Cependant, la clé de la santé surrénalienne consiste à réduire autant que possible les facteurs de stress chroniques et à donner à l’organisme le repos dont il a besoin pour récupérer.
Il est important de souligner l’importance de pratiquer la méditation et d’autres techniques de réduction du stress pour aider le système nerveux. La méditation a la capacité incroyable de soutenir la branche parasympathique du système nerveux, ce qui nous permettra de nous sentir plus concentrés et détendus.
Pour évaluer avec la kinésiologie l’état des glandes surrénales et détecter les excès ou les déficiences dans la fabrication des différentes hormones impliquées, vous pouvez utiliser le test du système endocrinien.

Sep 20, 2018

Le rapport entre les maladies auto-immunes et l’intestin

maladies auto-immunes

Les maladies auto-immunes, comme la plupart des maladies chroniques, sont en augmentation, en particulier ces 10 dernières années et dans les pays développés.

Il existe de nombreuses causes possibles pour le développement d’une maladie auto-immune. Cependant, une mauvaise alimentation associée à un stress chronique et à une toxicité environnementale accrue peut entraîner une augmentation de la perméabilité intestinale ou une filtration de l’intestin.

Le tube digestif perméable entraîne un dysfonctionnement immunitaire et permet le développement et l’évolution de la maladie auto-immune.

Lorsque le corps est en bonne santé, le système immunitaire fait un excellent travail de protection du corps contre les envahisseurs. Il produit des anticorps contre les virus, les bactéries, les parasites et d’autres agents pathogènes, et ces anticorps aident à contrôler les infections.

Une maladie auto-immune se développe lorsque le système immunitaire produit par erreur des autoanticorps (cellules immunitaires) dirigés contre des cellules, des tissus ou des organes humains.

Ces autoanticorps et autres cellules immunitaires commencent à attaquer, en fonction de la particularité de la maladie auto-immune, certaines parties du corps. D’une manière générale, l’auto-immunité peut causer des dommages aux éléments suivants:

• peau
• cerveau
• articulations
• muscles
• intestins
• les nerfs
• autres tissus et organes

Maintenant, il a été établi qu’il existe plus de 80 maladies auto-immunes classées, certaines plus rares que d’autres. Certaines des maladies auto-immunes les plus courantes seraient:

• La thyroïdite de Hashimoto
• L’arthrite rhumatoïde
• La Sclérodermie
• Le diabète, type I
• La sclérose en plaques
• La maladie cœliaque
• La maladie de Crohn
• La colite ulcéreuse
• le Lupus
• L’œsophagite à éosinophiles
• La maladie de Graves
• La sclérose en plaques
• Le psoriasis

La bonne nouvelle est que si vous développez une maladie auto-immune, il est possible d’empêcher son développement et sa progression et même de soigner la maladie, en modifiant de manière appropriée votre mode de vie, votre régime alimentaire, et en prenant des compléments nutritionnels, ainsi que des compléments à base de plantes nécessaires à chaque cas de figure.

L’intestin qui fuit peut causer non seulement des symptômes dans le tube digestif, mais aussi des symptômes systémiques.

Normalement, les cellules qui tapissent les intestins sont étroitement liées et forment une mince barrière qui maintient les substances indésirables dans le tractus gastro-intestinal.

Le stress chronique, les mauvaises habitudes alimentaires telles que le sucre et la consommation d’aliments transformés, et l’exposition aux toxines environnementales telles que le glyphosate ou les métaux lourds, fait que cette paroi cellulaire se décompose. Des substances étrangères telles que bactéries, produits de dégradation et toxines entrent alors librement dans le tissu environnant et le tissus sanguin.

Lorsque cela se produit, le système immunitaire devient actif et commence à produire des cellules immunitaires comprenant des anticorps contre ces envahisseurs étrangers (antigènes). Parfois, le système immunitaire se trompe confus et commence à attaquer les tissus humains au lieu de l’antigène.

Ce phénomène s’appelle mimétisme moléculaire, c’est-à-dire lorsqu’un antigène étranger partage des similarités structurelles avec des auto-antigènes.
L’effet résultant est la suractivation du système immunitaire contre les auto-antigènes ou les tissus humains, produisant une inflammation.
Si l’intestin qui fuit n’est pas réparé, ce cercle vicieux d’activation et de dysfonctionnement immunitaire persistera et les symptômes de la maladie auto-immune continueront.

système immunitaire

 

Conseils alimentaires

Ce sont les principaux changements qui peuvent être inclure dans l’alimentation pendant un mois ou plus, selon les cas, qui sont recommandés à ceux qui souffrent d’une maladie auto-immune:

• Éliminer tous les grains ou céréales, y compris les grains sans gluten
• Éliminer toutes les légumineuses (lentilles, pois chiches, etc.)
• éliminer tous les produits laitiers
• Éliminer tous les légumes solanacés (pommes de terre, poivrons, tomates, aubergines)
• Éliminer tous les aliments contenant du sucre (les fruits sont autorisés ainsi que de petites quantités de miel, de sirop d’érable et d’édulcorants non industriels tels que le stévia).
• Éliminer les oeufs
• Éliminer l’alcool et la caféine

Vous pouvez manger sans problème:
• légumes (sauf les solanacées)
• fruits
• Noix / Graines (avec modération et si on laisse tremper mieux)
• viandes et poissons de qualité
• graisses saines

Style de vie

Il est également très important de contrôler le stress dans votre vie. Un moment de stress aigu et ponctuelle ne devrait pas nuire à votre tube digestif, mais le stress chronique à long terme peut affaiblir la barrière intestinale qui entraîne un dysfonctionnement immunitaire et une fuite du tube digestif.
Il est conseillé de pratiquer de manière régulière de la méditation, du yoga, des promenades dans la nature ou sur la plage, de l’acupuncture, des massages relaxants… en fin de compte tout ce qui vous aide à vous détendre

Les toxines

Il existe de nombreuses toxines environnementales, telles que les métaux lourds, les moisissures/mycotoxines et les produits chimiques industriels et/ou agricoles pouvant déclencher une auto-immunité. Il est important d’éviter ces toxines et d’autres autant que possible. Il est donc conseillé de consommer autant que possible des aliments biologiques.

Pour diagnostiquer un dysfonctionnement du système immunitaire et de l’état, vous pouvez utiliser deux kits de kinésiologie : le test-kit de l’immunité et le test-kit de diagnostic basique élargi, où il est possible de vérifier l’état de la muqueuse intestinale, du système immunitaire intestinal, du côlon, ainsi que d’autres organes et tissus de l’organisme.

Sep 5, 2018

Les différentes formes d’Arthrites et quelques remèdes naturels

Arthrites

Traduit directement du grec, le mot arthrite signifie « inflammation de l’articulation ». Cependant, il existe différents types de douleurs articulaires:

Arthrose
C’est la forme d’arthrite la plus répandue dans les articulations, elle fait référence à «l’usure» qui se développe habituellement après l’âge de cinquante ans.

La polyarthrite rhumatoïde
Ce type d’arthrite est une maladie auto-immune, ce qui signifie que le système immunitaire attaque les propres tissus de l’organisme. Dans ce cas, il attaque la fine membrane qui recouvre les articulations, ce qui provoque douleurs et inflammation.

La goutte
Les personnes qui ont des taux élevés d’acide urique dans le sang peuvent développer ce type d’arthrite. L’acide peut former de petits cristaux acérés dans une articulation, ce qui peut provoquer une douleur et une inflammation intenses.

Bursite
Cette douleur articulaire provient d’une inflammation de la bourse, (ce « petit sac » rempli de fluide, et servant de coussinet entre le tendon et l’os). C’est une structure analogue à un sac contenant le fluide qui sert à lubrifier les zones entre les tendons et les muscles qui touchent un os ou d’un autre muscle. Cette douleur est généralement ressentie dans les articulations telles que l’épaule ou le genou.
Si l’une de ces douleurs eux est expérimentée, la première chose à faire est de trouver l’origine du problème afin de pouvoir effectuer un traitement adéquat.

Pour cela, la kinésiologie peut beaucoup nous aider. Grâce à un test général et complet, nous pouvons mettre en évidence la cause ou les principales causes de l’arthrite.

A travers un test de kinésiologie, nous pouvons vérifier l’éventuelle accumulation de métaux toxiques ou lourds, des problèmes dans la muqueuse intestinale, une intolérance alimentaire ou une allergie, l’existence de bactéries, de candida, de parasites, de virus, d’un déséquilibre dans le système immunitaire, la carence en nutriments et d’autres raisons possibles qui causent le processus inflammatoires de l’organisme.

En plus de cela, il existe des moyens de soulager les douleurs articulaires de manière naturelle.

Comment soulager les douleurs articulaires naturellement

polyarthrite rhumatoïde

Réhydrater vos articulations
Les articulations sont des capsules fermées qui ont besoin de liquides, ce qui fait de la déshydratation un sujet souvent oublié. Par conséquent, buvez au moins six à huit tasses d’eau par jour pour soulager naturellement les douleurs articulaires.

Régime alimentaire: aliments qui réduisent l’inflammation
Le régime alimentaire doit être composé d’aliments réduisant l’inflammation. Voici quelques aliments qui aident à la réduire:

Fruits (kiwis, cerises, papayes)
Légumes (brocolis, poireaux, oignons)
poisson (saumon, morue, thon)
Bouillon d’os (Il contient les mêmes composés que les articulations et est très facile à fabriquer).

Avantages du curcuma pour la santé
Les propriétés anti-inflammatoires du curcuma en font un complément efficace pour soulager la douleur et la raideur des articulations. Des études cellulaires préliminaires suggèrent que les curcuminoïdes de curcuma agissent pour stimuler une réponse anti-inflammatoire en empêchant l’expression de l’enzyme COX-2.

La prise de suppléments oraux de curcuma contre l’inflammation peut aider à réduire la douleur des articulations dans tout le corps. Vous pouvez commencer en prenant 2-3 capsules par jour. Si vous souhaitez traiter des articulations spécifiques, il peut également être appliqué par voie topique.

Préparer une crème à base de curcuma pour une application topique : Mélanger deux cuillères à soupe de poudre de curcuma et une cuillère à soupe de jus de citron. Ajouter à ce mélange une petite quantité d’eau bouillante pour former une pâte uniforme et épaisse.

Exercices pour soulager les douleurs articulaires
À mesure que nous vieillissons, la douleur et la raideur articulaires augmentent à cause de la dégradation naturelle du cartilage, qui est le tissu conjonctif entre les os.

Les articulations qui sont en mouvement régulier ont tendance à rester en bonne santé plus longtemps et la raison en est que le mouvement aide à assurer que le cartilage soit correctement nourri. Le cartilage absorbe les nutriments du liquide synovial qui l’entoure. Mais seule une quantité suffisante de liquide peut être absorbée lorsque l’articulation se déplace régulièrement dans toute son amplitude de mouvement.
Déplacer l’articulation sous l’eau, marcher ou effectuer des exercices d’extension sont des habitudes qui peuvent améliorer l’arthrite.

Acide hyaluronique
Il y a beaucoup de recherches sur l’acide hyaluronique pour les douleurs articulaires. Il a été démontré que beaucoup de compléments suppléments d’acide hyaluronique par voie orale aident au traitement de l’arthrite.

Glucosamine
Les protéines qui composent le cartilage sain rejoignent l’eau et créent la lubrification essentielle au confort des articulations. Lorsque ces protéines se dégradent sans pouvoir exercer leur fonction, la douleur chronique et la raideur sont ressenties.
Les suppléments de glucosamine sont bénéfiques pour vos articulations, parce qu’ils fournissent ces protéines essentielles pour prévenir l’érosion du cartilage.

Août 1, 2018

L’alimentation peut aider à régénérer 4 tissus corporels

tejidos corporales

Régénération du système nerveux:

Il y a une large gamme d’aliments naturels qui ont des effets régénératifs sur le système nerveux. Une étude publiée en 2010, dans la revue « Rejuvenation Research » a révélé qu’une combinaison de myrtille,  thé vert et carnosine aurait des effets régénérateurs  qui favorisent la régénération neuronale, ainsi que les cellules souches dans les cas de maladies neuro-dégénératives. Il y a d’autres substances qui seraient bénéfiques pour aider à la régénération neuronale :

Curcumin
Apigénine (présent dans des légumes tels que le céleri)
Myrtille
Ginseng
Ginkgo Biloba
Salvia rouge
Resvératrol
Gelée royale
L-Théanine (acide aminé présent uniquement dans le thé vert)
Ashwaganda
Café (en raison de la présence de l’alcaloïde trigonelline)

Un autre type de substances, bénéfique pour le système nerveux sont les composés contenant de la myéline qui stimulent la reconstitution de la couche de protection autour de l’axone des neurones appelés myéline. Cette couche est souvent endommagée en cas de troubles neurologiques  et / ou dysfonctionnements, en particulier à cause des maladies auto-immunes et des vaccins. Ces substances sont:
Berbérine
Acides gras polyinsaturés EPA
Mélatonine
L-Arginine

Il y a également eu des études qui montrent comment la musique, le sentiment amoureux et les activités, telles que tai-chi réussissent à stimuler la neurogenèse, la régénération et/ou la réparation des neurones, ce qui indique que les actions thérapeutiques peuvent être utilisées pour améliorer la santé et le bien-être de la personne et que très souvent, ce n’est pas nécessaire d’apporter des compléments.


Régénération des cellules cardiaques:

Il n’y a pas si longtemps que cela, les scientifiques pensaient que le tissu cardiaque ne pouvait pas se régénérer. Cependant, des études ont été faites, qui prouveraient qu’il existe une classe de composés régénérateurs du tissu cardiaque connus sous le nom de substances néo cardiogéniques. Cette théorie a de plus en plus d’adeptes. Les substances néo cardiogéniques sont capables de stimuler la formation de nouvelles cellules cardiaques, qui peuvent se différencier dans le tissu cardiaque sain et qui  comprennent:
Resvératrol
Ginseng de Sibérie (Eleuthero)
Extrait de vin rouge
Geum Japonicum
N-acétylcystéine

células hepáticas

Régénération du foie:

Des études ont montré que la glycyrrhizine, un composé présent dans la réglisse, stimule la régénération de la masse et la fonction du foie.
D’autres substances qui aident à la régénération du foie sont :
Carvacrol (un composé volatil dans l’origan)
Curcumine
Rooibos
Vitamine E


Régénération hormonale:

Il existe des composés connus sous le nom de sécrétagogue, ces composés augmentent la capacité des glandes endocrines à sécréter plus d’hormones, et il existe des substances qui régénèrent réellement les hormones qui se sont dégradées.
L’une de ces substances est la vitamine C qui, peut fournir les électrons manquants pour régénérer la fonction hormonale. Selon des études, elle parvient à régénérer la forme et la fonction de l’œstradiol (œstrogène, E2), de la progestérone et de la testostérone. La vitamine C peut être un excellent complément dans un traitement hormonal substitutif.

Juil 13, 2018

Comment restaurer la flore intestinale après des antibiotiques ?

flore intestinale après des antibiotiques

Les antibiotiques tuent les bactéries nocives et peuvent sauver des vies. Malheureusement, leur effet est aléatoire. Les « bonnes » bactéries, qui se trouvent dans le tractus intestinal et qui sont essentielles pour la santé, sont malheureusement également détruites (pas seulement les mauvaises bactéries).
A long terme, cela est nocif pour notre intestin  et pour notre santé en générale. Heureusement, il existe plusieurs façons de restaurer la flore intestinale après la prise d’antibiotiques.

Conseils pour restaurer la flore intestinale après antibiotiques

Les probiotiques sont la clé pour rétalir le microbiome intestinal après l’utilisation d’antibiotiques.
Les probiotiques sont de « bonnes » bactéries qui se trouvent naturellement dans les aliments fermentés. Ils doivent être ingérés quotidiennement pour rétablir la croissance bactérienne bénéfique dans le tractus gastro-intestinal qui a été détruit par les antibiotiques. Cela est possible grâce aux aliments fermentés vivants et à des suppléments probiotiques.

Après l’utilisation d’antibiotiques, il est fortement recommandé d’introduire progressivement des aliments fermentés dans notre alimentation. Ne vous contentez pas d’un seul aliment; essayez d’alterner et d’expérimenter plusieurs. La variété est un des secrets pour avoir un intestin sain et un système immunitaire fort.

Chaque type d’aliment fermenté contient ses propres souches de bactéries qui aideront à « planter » et commencer à équilibrer votre propre jardin intestinal. Voici quelques aliments fermentés que vous pouvez choisir:

• yaourt
• sérum de lait
• kéfir
• soupe de betteraves
• Choucroute
• kimchi
• miso
• kombucha

suppléments en probiotique

Les suppléments en probiotique devraient également être pris régulièrement après l’utilisation d’antibiotiques. Ils permettent de rétablir les « bonnes » bactéries.  Il est recommandé de prendre un supplément en probiotique pendant au moins un mois, pour chaque semaine de prise d’antibiotiques

Voici quelques-unes des souches de bactéries qui devraient se trouver dans un probiotique de qualité.

1.   L. acidophilus
2.   L. fermentum
3.   L. plantarum
4.   L. rhamnosus
5.   L. salivarius
6.   B. bifidum
7.   B. Longum
8.   B. Lactis
9.   L. Casei
10. L. Helveticus

Il est fortement recommandé que les souches soient protégées dans des capsules résistantes aux acides de l’estomac afin qu’elles puissent parvenir au gros intestin et au côlon.

Pour que les bactéries se restaurent dans l’intestin après la prise d’antibiotiques, elles doivent être «nourries» avec des aliments riches en fibres.
Les « bonnes » bactéries de l’intestin se nourrissent de fibres non digestibles, c’est-à-dire de composés et de fibres que notre corps ne peut pas digérer mais qui alimentent les « bonnes » bactéries.

Les bactéries broient ces fibres à travers le processus de fermentation. Les sous-produits de ce processus de fermentation se composent de plusieurs vitamines et composés qui renforcent notre système immunitaire, ainsi que les acides gras qui sont essentiels et qui alimentent les cellules qui composent la paroi intestinale.
Voici quelques aliments riches en fibres qui aideront à améliorer la flore intestinale: asperges, artichauts, courgettes, chou frisé, oignons, ail, poireaux, légumineuses, noix, graines, bananes vertes, fruits entiers.

Essayez d’acheter des fruits et légumes cultivés localement. Les fruits et légumes cultivés localement contiennent des bactéries et des organismes du sol qui sont propres à votre climat et à votre environnement. Ils font partie de votre écosystème personnel et peuvent rendre votre système plus compatible avec le pollen ou les allergènes locaux.

Vous pouvez prendre un bouillon d’os, c’est un probiotique naturel et est chargé de collagène de guérison.
Les fruits et légumes cuits au four seront plus faciles à digérer que les fruits et légumes crus.
(Vous pouvez faire en autre, des  pommes au four. Elles aident à libérer la pectine et cela soulagera le tractus intestinal)
Vous pouvez également ajouter un peu d’huile de noix de coco vierge supplémentaire dans vos plats. L’huile de coco est une excellente source d’acides gras.

Le gaz intestinale qui se forme lorsque les « bonnes » bactéries broient les fibres alimentaires à travers la fermentation ;  est un des symptômes les plus courants lors de la première prise de probiotiques

Il peut y avoir un excès important de gaz après une série d’antibiotiques, lorsque tout le pH de l’intestin a changé. Le gaz est normal et un signe que les bactéries bénéfiques fonctionnent. Normalement, le pH se normalise après deux à quatre semaines.

Vous pouvez introduire les probiotiques progressivement, ou ne pas en prendre pendant un jour ou deux (permettant ainsi à l’activité bactérienne de progresser plus lentement) si vous le jugez nécessaire.

Juin 28, 2018

Éviter l’excès des œstrogènes lors de l’exposition aux xénoestrogènes

œstrogènes

Au cours des 50 dernières années, la prédominance des œstrogènes est devenue une menace importante pour la santé. L’hormone de la progestérone équilibre les niveaux des œstrogènes dans notre corps. Cependant, quand il y a trop d’œstrogènes par rapport à la progestérone, celui-ci s’accumule dans le corps et peut causer des problèmes de santé.

Actuellement, plusieurs facteurs expliquent la raison de l’excès d’œstrogène. Dans cet article, nous nous concentrerons sur l’un des facteurs les plus pertinents: notre exposition croissante aux xénoestrogènes.

Xénoestrogènes
Notre exposition environnementale aux xénoestrogènes, composés similaires aux œstrogènes, a augmenté à un rythme alarmant depuis des décennies. Les xénoestrogènes agissent comme des perturbateurs endocriniens et peuvent être 10 à 100 fois plus puissants que les œstrogènes naturels.
Une de ses conséquences les plus directes, est le changement de l’âge de l’entrée à la puberté chez les filles. En 1900, l’âge moyen du début de la puberté chez les filles était de 14 ans. Si nous comparons ces données avec l’une des études les plus récentes, nous avons constaté que 15% des filles commencent leur puberté à l’âge de 7 ans, un pourcentage qui augmente dans les âges successifs.
Les xénoestrogènes communs sont présents dans les produits chimiques tels que le BPA, les BPC, les phtalates, les pesticides, les herbicides et les résidus de DDT, qui se trouvent principalement dans nos approvisionnements en eau et en nourriture.
Le BPA a été reconnu comme un perturbateur endocrinien particulièrement étendu. Il est utilisé pour fabriquer des gobelets en plastique rigide, des bouteilles d’eau et des récipients en plastique contenants des produits alimentaires. On le trouve également dans les revêtements de nombreuses boîtes et dans les scellements dentaires.
Les phtalates sont utilisés dans les produits en PVC pour les rendre plus souples et plus flexibles. Ils peuvent être également présents dans les jouets, les récipients alimentaires, les installations de plancher, les rideaux de douche,  les vernis à ongles, les laques de cheveux et les shampooings.

Comment réduire l’exposition aux xéno-œstrogènes
Il serait impossible d’énumérer tous les composés de xénoestrogènes actuellement utilisés. Il y en des milliers qui peuvent être ajoutés légalement à nos aliments, produits de nettoyage et produits de soins personnels. Cependant, pour limiter autant que possible votre exposition, vous pouvez suivre ces conseils de base:

aliments biologiques

Opter pour des produits organiques: Lorsque vous choisissez des aliments biologiques, vous évitez de consommer des pesticides et des hormones de croissance présents dans les viandes non biologiques.
Épluchez ou rincez bien les fruits et légumes non biologiques. En règle générale, évitez de consommer des aliments transformés et choisissez des produits naturels et organiques.
La protection qu’apporte un bon complément multivitaminés / minéraux est également très recommandée.
Évitez autant que possible les pesticides et les herbicides. Si vous devez utiliser un de ces produits, évitez le contact direct et l’inhalation.
Utilisez des produits nettoyants ménagers naturels tels que le bicarbonate de soude ou les produits qui respectent l’environnement.

Optez pour des produits de soins personnels sans produits chimiques. Les xénoestrogènes sont des ingrédients courants dans les crèmes solaires, les lotions, les savons et les shampooings. Seuls certains des xénoestrogènes présents dans ces produits comprennent le DMP, le DEP, le DEHP, le DBP et le BzBP et le gallate de propyle. (Gardez à l’esprit que le simple fait qu’un produit soit présenté comme naturel ne signifie pas qu’il ne contient pas de xénoestrogènes ni d’autres composants chimiques nocifs)
D’autre part, il est déconseillé d’utiliser des produits contenant de l’huile de lavande et de théier chez les enfants de moins de deux ans.

Les reçus de caisse enregistreuse contiennent du BPA. Des études ont été faites sur des personnes manipulant habituellement les reçus de caisse enregistreuse, et leurs urines ont montré la présence de ce composé, seulement quelques heures plus tard.

Ne pas utiliser de récipients en plastique contenant du BPA, ou réutiliser, mélanger ou chauffer les aliments dans des récipients en plastique.

Suppléments recommandés. Des études ont montré que le curcuma (ou son extrait : la curcumine) aide à arrêter la croissance des cellules cancéreuses œstrogéno-dépendantes. Il est également conseillé de prendre régulièrement des détoxifiants naturels tels que la coriandre, la spiruline ou la chlorelle. Le thé vert à haute concentration a également des propriétés anti-oestrogéniques.

Évitez la consommation de certains aliments: le soja imite l’œstrogène, il est donc préférable d’éviter les produits de soja transformés (bien que la consommation occasionnelle de soja fermenté soit recommandée). Les huiles de tournesol, de carthame, de coton et de canola peuvent être naturelles, mais elles sont œstrogéniques et doivent être évitées, ou du moins limitées.
D’un autre côté, la réglisse inhibe l’action de l’hormone progestérone, elle ne devrait donc pas être abusée en cas d’excès d’œstrogène.

Pour vérifier, à travers la kinésiologie, l’existence d’un excès d’œstrogène ou de carence en progestérone, vous pouvez utiliser le test des hormones sexuelles ou le test du système endocrinien qui a également les filtres de traitements possibles ou de suppléments.
Si vous préférez aborder le traitement depuis la phytothérapie, le test des plantes médicinales pour les femmes a les filtres des principales plantes utilisées pour réguler le système hormonal sexuel.

 

Juin 13, 2018

Qu’est-ce que l’inflammation intestinale?

inflammation intestinale

L’un des problèmes de santé digestive les plus courants est l’inflammation et l’irritation de la muqueuse intestinale, qui peut causer d’innombrables problèmes de santé.
Il y a plusieurs causes possibles d’inflammation intestinale, cela peut être dû à:
• Un déséquilibre des bactéries intestinales
• Un régime riche en glucides (sucres, farine blanche, produits céréaliers raffinés, etc.)
• Un régime déficient en protéines
• Des toxines telles que les pesticides, les herbicides, les métaux lourds, les conservateurs alimentaires, etc….
• Stress chronique (physique ou mental)
• Divers médicaments, en particulier des antibiotiques

Dans de nombreux cas, l’inflammation intestinale provoque des maladies inflammatoires chroniques en dehors de votre système digestif. Normalement, la plus part des personnes qui ressentent ces  ennuis, ne savent pas où chercher pour trouver la racine du problème.

Lorsque votre corps subit une inflammation chronique, la réponse immunitaire ne faiblit jamais. Cette production sans fin de cellules immunitaires endommage le corps de façon permanente. Lorsque le corps attaque constamment les agents pathogènes responsables de l’inflammation, il ne se concentre pas sur la réparation des tissus sains endommagés en cours de route. L’inflammation est liée à d’innombrables problèmes de santé, tels que:
• Dégénérescence nerveuse
• Diabète
• Syndrome métabolique
• Destruction des reins et des poumons
• Maladies auto-immunes
• Hypertension artérielle
• Apnée du sommeil
• Maladie inflammatoire de l’intestin
• Asthme
• Fibromyalgie
• Syndrome de fatigue chronique
• Syndrome de l’intestin perméable

intestin perméable

Le syndrome de l’intestin perméable et votre corps
Même s’il est difficile de croire que l’inflammation de l’intestin peut causer une douleur chronique dans d’autres parties du corps, cela a beaucoup de sens.
Le syndrome de l’intestin perméable se produit lorsque les parois intestinales deviennent plus perméables que la normale et permet la filtration du corps.
Cela permet aux aliments non digérés (bactéries et autres contenus) de passer à travers les parois de votre tube digestif dans la circulation sanguine et les tissus environnants, provoquant une inflammation dans tout le corps et des ennuis de santé.
La solution pour le syndrome de l’intestin perméable n’a pas encore été découverte par la médecine conventionnelle. Cependant, c’est un vrai problème et bien documenté. Ce syndrome est directement lié à une longue liste de symptômes, tels que:
• Fatigue chronique
• Douleurs
• Maux de tête
• Insomnie
• Constipation et diarrhée
• Brouillard mental
• Dépression
• Syndrome de l’intestin inflammatoire (IBS)
• Problèmes cardiaques
• Maladie pancréatique
• L’arthrite inflammatoire

L’état de votre intestin affecte vos articulations
Nombreuses sont les personnes qui éprouvant des douleurs articulaires, essaient de trouver une «solution miracle» en masquant la douleur avec des médicaments ou des produits topiques. Ce ne sont que des solutions temporaires. Bien sûr, certains types d’arthrite dans les articulations n’ont pas malheureusement pas remède. Cependant, il ne faut pas perdre espoir. L’origine du problème peut avoir une solution.
Una patient souffrant du syndrome de l’intestin perméable éprouvera souvent la diffusion de l’inflammation et de la toxicité.

Lorsque les toxines, les bactéries, et les particules alimentaires non digérées s’échappent à travers les parois endommagées de l’intestin, ils trouveront de nouveaux endroits pour faire des ravages. Si vous avez tendance à l’inflammation des articulations, cela pourrait être l’origine.
Des études récentes ont lié le syndrome de l’intestin perméable à la polyarthrite rhumatoïde. Par conséquent, si vous avez des problèmes dans vos articulations, il faudrait peut-être élargir vos recherches.

Heureusement, il existe des moyens pour soigner votre intestin. L’une des étapes les plus importantes à suivre pour restaurer la flore intestinale est de choisir le bon complément probiotique.
Lorsque vous choisissez le complément  probiotique, vous devez savoir qu’il est plus important d’avoir une combinaison diversifiée de souches plus qu’une plus grande quantité de CFU.

Ces 7 souches semblent avoir des résultats positifs dans le traitement de la désintoxication et de la santé générale:
1. acidophiles
2. Fermentum
3. Plantarum
4. Rhamnosus
5. Salivarius
6. Bifidum
7.Longum

 

Mai 30, 2018

Quelle peut être les causes de la constipation ?

constipation

Nos intestins devraient fonctionnés au moins une fois par jour, et idéalement deux ou trois fois par jour. Sinon, il peut y avoir un problème de constipation. En effet, nous faisons trois repas par jour, et chaque repas crée ses propres déchets, qui doivent être éliminés. Pour aider à solutionner le problème de la constipation, il faut essayer d’en connaître la cause.

Une fois que nous avons mis de côté les problèmes de santé gastro-intestinaux (tels que l’IBS, dysbiosis, candidose, etc.), nous devons envisager les facteurs suivants :

Manque de fibres
Vanne Ileocecal fermée
Manque d’eau
Fer supplémentaire

Manque de fibres dans l’alimentation
Nous avons besoin d’un minimum de 25 à 30 grammes de fibres par jour pour éviter les problèmes de constipation. Malheureusement, les techniques modernes de transformation des aliments éliminent souvent les fibres des aliments. Par conséquent, cela diminue l’apport de fibre et beaucoup d’entre nous en reçoivent moins de 20 grammes par jour. Dans ce cas, il faut simplement augmenter l’apport de fibre dans notre alimentation.

fibres dans l'alimentation

Valve Iléo-caecale fermée
La valve Iléo-caecale se trouve entre le petit et le gros intestin, dans la même zone que l’appendice  et très souvent, ce que nous pensons être un problème d’appendice est en fait un problème lié à cette valve. Cette petite valve a deux tâches très importantes à faire. Premièrement, elle sert de barrière et évite que les contenus toxiques du gros intestin passent dans l’intestin grêle. Deuxièmement, elle empêche les produits alimentaires de l’intestin grêle de passer dans le gros intestin avant que la digestion ne soit terminée.
Cette valve peut parfois se coincer ou se bloquer, c’est ce que nous appelons la valve iléo-caecale fermée. Lorsque cette valve se ferme, elle peut provoquer la constipation.
Heureusement, grâce à un test kinésiologique, nous pouvons vérifier l’état de la valve iléo-colique et effectuer des manipulations simples qui permettent d’ouvrir la valve à nouveau si elle est bloquée.

Manque d’eau
Le problème de la constipation peut-être tout simplement dû à un manque d’ingestion d’eau. Il faudra donc augmenter la quantité. Il a été démontré que boire de six à huit verres d’eau par jour peut aider à solutionner le problème de la constipation chez certaines personnes.

Fer supplémentaire
La prise de supplément en fer peut être à l’origine de problème de constipation chez certaines personnes. Dans ce cas, il est recommandé de prendre ces compléments en fer pendant le repas le plus important de la journée (normalement au déjeuner), lorsque les niveaux d’acide chlorhydrique dans l’estomac sont élevés. Le fer a besoin de niveaux adéquats d’acide pour être digéré correctement.

Mai 16, 2018

Importance des bifidobactéries dans la santé à long terme

bifidobactéries

Une partie de la recherche médicale est actuellement axée sur l’étude de la microflore intestinale (ou microbiome) qui se trouve dans le tube digestif humain.
Ces millions de micro-organismes aident à réguler notre immunité, notre système endocrinien, notre digestion et notre métabolisme.
Les scientifiques sont en train de découvrir que le microbiome intestinal est lié à l’humeur, à la santé cardiovasculaire et à la capacité de combattre les maladies.
Les recherches montrent que la restauration de l’équilibre optimal de la flore intestinale peut aider à améliorer et stimuler la santé à long terme.

Les bactéries appartenant au groupe de bifidobactéries sont les plus importantes et les meilleures  du microbiome intestinal.
Les bifidobactéries ont de nombreux avantages pour la santé: elles combattent les allergies, les taux élevés de cholestérol, les maladies respiratoires, le stress et l’anxiété.

Notre corps a un grand nombre de bifidobactéries pendant notre enfance. Mais avec l’âge, une mauvaise alimentation, l’utilisation d’antibiotiques et d’autres agents externes, les taux de bifidobactéries diminuent.

Le pourcentage de bifidobactéries saines dans l’intestin humain pendant l’enfance est d’environ 60%.
À l’âge adulte, les bifidobactéries diminuent de 30% à 40%, puis leur proportion est d’environ 10% (vers 45-50 ans)  pour arriver à moins de 5% chez les personnes âgées (plus de 60 ans)

prébiotique

Pour favoriser la récupération des niveaux de bifidobactéries, les chercheurs ont étudié une fibre prébiotique appelée Xylooligosaccharide (XOS), qui est fabriquée à partir d’épis  de maïs non transgéniques.
La XOS fournit un environnement naturel idéal pour que les bactéries saines prospèrent dans le tractus gastro-intestinal.
Il a été constaté que la XOS aide à restaurer la santé intestinale et favorise la présence de bifidobactéries en seulement 14 jours, sans encourager pour autant d’autres bactéries nocives.
La prise, même en petites quantités de ce prébiotique, s’est révélée efficace.

Quand il y a moins de bifidobactéries, cela signifie que les bactéries dangereuses et malsaines ont plus d’espace pour proliférer. Il est donc important de conserver les « bonnes » bactéries
Pour augmenter et se multiplier, les bifidobactéries ont besoin d’une alimentation saine.  Cependant, le régime alimentaire de nombreuses personnes est assez faible en fibres alimentaires, source alimentaire par excellence des bifidobactéries.
Le terme prébiotique peut être nouveau pour certaines personnes, mais il existe depuis de nombreuses années, bien qu’ils soient connus sous le nom de fibres solubles.
Pour obtenir une augmentation significative des bifidobactéries, il faut ingérer une dose élevée de fibres solubles.
Dans une étude, 10 à 20 grammes de FOS (fructo-oligosaccharides), un type de fibre soluble, ont été nécessaires pour obtenir une augmentation significative des bifidobactéries.
Chez certaines personnes, cette forte ingestion de fibre peut provoquer des flatulences excessives, des ballonnements et des crampes intestinales.
Cependant, la XOS contribue à augmenter de façon sûre et significative les taux de bifidobactéries saines.

Avec l’aide du kit de diagnostic basic, nous pouvons vérifier si nous avons suffisamment de bactéries ou si au contraire, nous en avons trop.

Mai 2, 2018

6 avantages de la propolis d’abeilles

propolis d’abeilles

Les abeilles produisent de la propolis en recueillant de la résine de pin et d’autres conifères. Ils mélangent la résine avec les flocons de cire et le pollen et le transportent à la ruche. Là, ils utilisent ce mélange pour réparer les trous, sceller les fissures et construire des panneaux dans la ruche. Mais la propolis fait plus que tout cela. Elle agit également comme une barrière antiseptique qui protège la ruche contre la contamination et les agents externes tels que les souris, les serpents et les lézards. En fait, le nom de propolis vient du grec qui signifie «défense de la ville».

Les propriétés antimicrobiennes de la propolis protègent la ruche contre les virus et les bactéries. Les chercheurs ont découvert que les abeilles qui vivent dans les ruches avec de la propolis ont moins de bactéries dans le corps et un meilleur système immunitaire. Et la propolis n’offre pas des avantages, juste aux abeilles. Pendant des milliers d’années, les praticiens de la médecine populaire ont utilisé la propolis d’abeilles pour traiter les abcès, soigner les plaies et combattre les infections. En fait, il a été inscrit comme médicament officiel dans les pharmacopées de Londres du XVIIe siècle.

Des études modernes confirment que la propolis offre un grand nombre de bienfaits pour notre santé. Il y a plus de 2 000 études sur la propolis. Ce ne sont là que quelques-uns de leurs avantages.

Action antimicrobienne
La propolis possède un large éventail de propriétés antibactériennes. Elle possède également des pouvoirs antifongiques et antiviraux. Chez les enfants, il a été découvert que la propolis:

• Prévient les infections des voies respiratoires
• Remédie aux symptômes du rhume
• Prévient les infections de l’oreille moyenne

 

propolis

Guérit les brûlures
La propolis peut aider la guérison de petites ou moyennes brûlures. Les chercheurs ont comparé une crème pour la peau avec de la propolis et une crème avec de la sulfadiazine d’argent (un médicament utilisé pour traiter les brûlures). Les résultats de l’étude ont montré que la propolis était aussi efficace que le médicament dans le traitement des brûlures au deuxième degré.

Prévient les caries dentaires
Les médecins grecs et romains utilisaient la propolis comme désinfectant oral. Des études modernes montrent qu’elle peut être efficace dans le traitement de la parodontite et de la gingivite.
De nombreuses études ont également montré que les extraits de propolis d’abeilles limitent la plaque bactérienne et réduisent la carie dentaire.
D’autres études montrent qu’elle peut même aider à régénérer la pulpe dentaire, ainsi que le tissu osseux et le cartilage.

Traiter les parasites
Des tests préliminaires montrent que la propolis peut éliminer les parasites. Une étude a mis en évidence que de 52% à 60%  des personnes ayant pris de la propolis avaient réussi á éliminer la giardiase (type de parasites)

Supprimer les verrues
Dans un seul essai aléatoire qui s’est effectué sur une période de trois mois, 135 patients présentant différents types de verrues ont reçu de la propolis orale, de l’échinacée ou un placebo. Les patients avec des verrues communes ont atteint un taux de guérison de 75% et 73%, respectivement. Les résultats étaient significativement meilleurs que ceux associés à l’échinacée ou au placebo.

Aide contre le cancer de
• Cerveau
• pancréas
• Tête et cou
• Rein et vessie
• Peau
• Prostate
• Sein
• Colon
• Foie
• Sang

La propolis est étonnamment complexe et contient jusqu’à 300 composés actifs. Il a été découvert que ces composants aident dans le traitement du cancer de plusieurs façons, y compris:

• Prévenir la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins pour nourrir les cellules cancéreuses
• Prévenir la propagation ou la métastase du cancer d’un organe à un autre
• Freiner de  manière significative la division des cellules cancéreuses
• Induire l’apoptose ou la mort cellulaire programmée

En outre, il a été découvert que la propolis atténue les effets secondaires ou la toxicité des médicaments de chimiothérapie utilisés dans le traitement du cancer.

Pages :«12345678...27»
  • Espagnol
  • Français
  • Italien
  • Portugais - du Portugal

Recent Comments