Régime de nettoyage pour compenser les excès de Noël

Ces fêtes ont logiquement été pour la plupart d’entre nous un peu « toxiques » du point de vue alimentaire. Nous avons trop mangé et de manière inappropriée. Nous avons également abusé de l’alcool, du tabac, des graisses saturées, des aliments frits et des sucres raffinés. De plus, nos dîners ont été trop copieux alors même que le repas du soir ne doit jamais être trop riche.

Nos cellules et notre système digestif sont à la limite. Nous avons été victimes de constipation due à la déshydratation de notre corps. La principale raison est le manque de consommation d’eau, la consommation excessive d’alcool, le manque de fibres et les repas avec un excès de sel. En effet, notre alimentation a essentiellement été constituée de protéines et d’hydrates de carbone, dont beaucoup ont un indice glycémique élevé. Le manque d’exercice physique ou la prise de laxatifs ont également, à long terme, un effet néfaste sur la régulation du transit intestinal et rendra nos intestins paresseux.

Conséquences

Une mauvaise alimentation et la constipation chronique peuvent conduire à de nombreuses maladies graves. Lorsque les selles stagnent plusieurs jours dans le côlon, cette zone devient toxique et sa toxicité se diffuse dans toutes les zones du corps, en s’accumulant essentiellement dans nos organes les plus faibles, Il ya une intoxication cellulaire. Dans le sang, ces toxines interfèrent avec l’apport en oxygène aux cellules et aux tissus du corps. Ce processus augmente le dommage cellulaire et les radicaux libres qui endommageront davantage nos tissus.

Une autre conséquence sera la sur-acidification du sang et un excès de charge pour notre foie et nos reins, réduisant ainsi nos défenses ce qui nuira à notre santé.

Traitement

Nous vous recommandons de reprendre au plus vite les bonnes habitudes, et notamment :

  • D’augmenter la consommation d’aliments riches en fibres, en particulier, les salades.
  • D’éviter l’excès de protéines, en prenant au moins un repas par jour sans protéines.
  • Faites un régime de nettoyage deux ou trois jours à partir de fruits, de légumes et beaucoup de liquides
  • D’éviter les aliments ayant un indice glycémique élevé, le sel, le café, le tabac, l’alcool, le chocolat et les graisses saturées.
  • De manger des graines et des céréales intégrales non raffinées.
  • D’éviter les aliments trop cuits ou frits en faveur des aliments « vivants », c’est-à-dire crus ou peu cuits.
  • De mâcher l’aliment entre 30 et 40 fois.
  • De boire beaucoup de liquides, en particulier de l’eau de qualité (entre 6 et 10 verres par jour)
  •  De boire de l’eau 30 minutes avant chaque repas.
  • De pratiquer de l’exercice physique ou la marche à pied.

Et surtout, d’éviter autant que possible les laxatifs, afin d’éviter l’effet de rebond.

 

Ángel Salazar Magaña (angelsalamag@gmail.com)

Kinepharma.

 

 

Leave a comment

You must be logged in to post a comment.

  • Espagnol
  • Français
  • Italien

Recent Comments