Maladie de Parkinson

kinesiologia y parkinson

La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative progressive invalidante, caractérisée par des tremblements au repos, une rigidité musculaire, une lenteur des mouvements volontaires, une posture voûtée, une altération des réflexes posturaux, une absence d’expression faciale, etc. Cette maladie fait partie des pathologies les plus fréquentes chez les personnes à partir de 65 ans environ. La kinésiologie est une branche de la médecine qui se développe de plus en plus avec des mentions plus scientifiques, ce qui permet d’obtenir de meilleurs résultats. Tels sont les bienfaits de la kinésithérapie dans le traitement de la maladie de Parkinson.

Qu’est-ce que la maladie de Parkinson et comment se manifeste-t-elle ?

La maladie de Parkinson est une maladie chronique à évolution lente et progressive. Différentes phases peuvent être observées dans le développement de cette pathologie qui affecte la mobilité des personnes et à leur qualité de vie en général.

La phase I

Au début de la maladie, les symptômes se produisent généralement sur un seul côté du corps. Cette phase dure généralement environ trois ans.

Phase II

C’est la phase dans laquelle les tremblements commencent à apparaître des deux côtés du corps, étant toujours plus perceptibles dans la partie où la maladie a commencé. Sa durée est d’environ 6 ans.

Phase III

Dans cette phase, des problèmes d’équilibre commencent, une marche inconsciemment accélérée et, par conséquent, des chutes dangereuses. Sa durée est d’environ 6 ans.

Phase IV

L’immobilisation du patient se produit lors de la tentative de mouvement, l’insomnie apparaît, ainsi que le manque de capacité à effectuer des tâches par lui-même. Dans cette phase, le patient devient dépendant et dure environ 9 ans.

Phase V

A ce stade de la maladie de Parkinson, le patient reste assis sur une chaise ou allongé sur un lit, et doit être constamment assisté par une ou plusieurs personnes. La durée de cette dernière phase est d’environ 14 ans.

Avantages de la kinésiologie dans le traitement de la maladie de Parkinson

Il a été démontré que les patients atteints de la maladie de Parkinson obtiennent une meilleure qualité de vie s’ils commencent par un traitement kinésiologique dès qu’ils connaissent le diagnostic. Le rôle du thérapeute dans ces cas consiste à :

Rééducation motrice

La première chose est de connaître l’environnement dans lequel le patient se déplace afin que le kinésiologue puisse déterminer l’accessibilité par les endroits où il se déplace habituellement. Cela permet de concevoir un tableau d’exercices physiques fonctionnels de difficulté croissante apportant des solutions aux handicaps détectés lors d’une première évaluation.

Traitement de la douleur et des symptômes associés

Le massage est l’une des procédures qui fonctionne le mieux chez ces patients. En revanche, la mobilisation manuelle passive permet de prévenir l’apparition de déformations musculaires et de préserver l’amplitude articulaire. D’autres méthodes souvent utilisées par le thérapeute sont l’acupuncture et l’aiguilletage à sec.

Leave a comment

You must be logged in to post a comment.

  • Espagnol
  • Français
  • Italien
  • Portugais - du Portugal

Recent Comments