Influence du foie sur le système circulatoire

Le foie est fondamental pour le système circulatoire et pour le cœur. Un foie sain protège ce système et est fondamental pour désintoxiquer et purifier le sang veineux qui arrive à travers la veine porte depuis l’abdomen, le foie et la rate. De plus, le foie métabolise l’alcool et désintoxique le corps de toxines, aussi bien externes que celles produites par des micro-organismes que les bactéries ou parasites que nous avons dans notre corps.

Quand les conduits du foie ou la vésicule, suite à de mauvaises habitudes alimentaires et à un manque d’hydratation, sont surchargés de calculs biliaires, ceux-ci déforment la structure basique des lobules hépatiques.  Ceci a pour conséquence le fait que les vaisseaux sanguins approvisionnant cette zone se courbent, et une réduction de la distribution de sang, provoquant donc la diminution de la capacité d’épuration de cet organe important.

Le résultat est une accumulation de plus en plus importante de substances toxiques dans le sang et le foie. Ceci peut causer une obstruction du flux sanguin veineux au cœur qui a pour conséquence des arythmies ou même des crises cardiaques et des dommages de plus en plus importants sur le cœur et le système circulatoire en général.

Une autre conséquence est le fait que les protéines des cellules mortes et les protéines n’ayant pas pu être décomposées passent dans le sang et s’accumulent sur les parois des vaisseaux sanguins rendant la circulation sanguine plus difficile et faisant que le corps génère un plus grand nombre de globules rouges en augmentant l’hématocrite. C’est pour cela que de nombreuses personnes ayant ce problème ont la peau du visage et de la poitrine d’un ton rouge. Cet épaississement du sang rend sa circulation plus lente ce qui fait que le risque de coagulation est beaucoup plus important.

Test et traitement

La formation de caillots de sang est un des principaux facteurs de risque de crise cardiaque ou d’apoplexie. Étant donné que la graisse ne peut coaguler, ce risque vient de la concentration élevée de protéines dans le sang. Comme nous l’avons déjà vu dans un autre de nos articles du 11 décembre 2013  « Fiole d’homocystéine ». Cet acide aminé soufré provoque les petits caillots qui commencent à provoquer un dommage artériel. On estime que cette substance est quarante fois plus fiable pour déterminer le risque de maladie cardiovasculaire que le cholestérol. Ce fiole est dans un kit de maladies du système circulatoire.

De plus, il y aurait d’autres fioles comme la PCR, la coagulation sanguine, la thrombine, la vitamine K, qui nous aideraient à établir un diagnostic très précis de ce problème.  Mais, à l’origine, nous pourrons étudier si le foie réagit bien à la fiole de cet organe, celle des calculs hépatiques, des conduits biliaires ou de cholécystite qui se trouvent dans un kit de maladies du foie et de la vésicule biliaire.

Les recommandations que le thérapeute doit donner à son client sont les suivantes :

  • Éliminer les toxiques comme le café, le tabac, l’alcool
  • Augmenter la consommation d’eau de qualité et principalement le matin
  • Diminuer de 15-20 % la protéine du total de l’alimentation et, si possible, éliminer la protéine animale, spécialement la viande.
  • Manger beaucoup de fibres et de légumes.
  • Prendre des draineurs de foie comme le chardon-marie, le pissenlit, les artichauts, la taurine, etc.
  • Réaliser un nettoyage du foie et de la vésicule biliaire selon la méthode décrite par Hulda Clark ou Andreas Moritz.

Tout ceci aura pour résultat une meilleure santé et une augmentation de l’énergie et de la vitalité chez la personne grâce au meilleur fonctionnement de cet organe aussi important.

 

Angel Salazar Magaña (angelsalamag@gmail.com)

Kinepharma.

Leave a comment

You must be logged in to post a comment.